Recherche

Les youtubeurs se mettent à la chanson

On le sait tous, youtube est une plateforme qui permet d’évoluer, mais pour certains, c’est un tremplin qui permet vers d’autres univers.

Depuis quelques temps, les youtubeurs se mettent à la chanson. Le premier à avoir vraiment initié le mouvement, c’est Mister V qui a sorti  son 1 er album est sorti en 2017 «  Double V ».  Il a aussi été l’un des premiers humoristes du web. Son deuxième album MVP sera dans les bacs le 31 janvier 2020, il contiendra 18 morceaux et contiendra des apparitions de JUL, PLK et Dosseh. UN album résolument rap donc.

Maxens s’est aussi fait connaître sur youtube via des reprises et des chansons originales humoristiques. Il vient de sortir un premier album «  #+ »Le jeune Julien Granel fait aussi ses premières parties après avoir celles d’Angèle.

 

Squeezie vient de signer sur le label All Points et vient de sortir un clip « Influenceurs » où il se moque de ceux qui font carrière sur les réseaux sociaux. Les rappeurs bigflo & Oli ont d’abord sortis deux albums avant de faire équipe sur youtube avec des gros youtubeurs comme lui. Une stratégie de communication qui fonctionne.

 

Pour l’industrie musicale, c’est gagnant puisqu’un label s’attend forcément à faire de l’argent avec l’artiste qu’il signe. Signer un gros youtuber comme Squeezie, c’est forcément faire beaucoup d’argent avec lui.

 

Romain Ughetto marque son retour

Teenager des années 2000, Romain Ughetto revient en force avec un nouveau projet musical : Génération 2000.

Un projet 100 % indépendant , mais qui tire tout de même son épingle du jeu, en proposant quelque chose d’assez original. «  Génération 2000 » est aussi un double album qui comporte le meilleur des années 2000.

D’abord, en revisitant le tube des L5 «  toutes les femmes de ta vie » en version rock intitulé «  toutes les femmes de ma vie » en version ultra rock, c’est sa signature musicale. Une chanson qui risque de devenir un hymne rock en concert.

Il revisite également le titre «  Viva la Vida » de Coldplay qui a été un véritable succès au début des années 2000. Toujours avec cette note rock qui le caractérise si bien.

Romain Ughetto a pu compter sur une solide base de fans depuis ses débuts et il n’y a pas de doute pour dire qu’avec ce projet, il confirme son talent et son désir de rassembler les générations.

Santoré balance ses « bandes originales »

La particularité de Santoré, c’est qu’après un 1 er EP en 2015 et un autre en 2017, le duo de deux frères vient de sortir un album 100 % musique et sans parole. C’est-à-dire qu’on sent l’esprit musical et la ligne mélodique. C’est une pop tropicale et instrumentale. Le projet fusionne la pop et les subtilités de l’électronica.

On le sent sur «  Fugue » et son besoin de fuir ailleurs, mais la musique nous rend nostalgique et nous replonge dans nos souvenirs d’enfance comme c’est le cas avec «  Revoir la mer », un besoin nostalgique d’évader alors qu’on est vraiment sur une ligne poétique avec « As the crown flies » et des voix en fond. Très épurée, elles nous propulsent en apesanteur. Il y a une touche de guitare très fine, mais qui donne son charme au morceau. « Sagas » possède cette hymne en musique, taillé pour passer une bonne soirée au coin du feu. C’est un disque qui respire les vacances et la liberté. Il y a une forte présence du piano sur ce titre. «  Rochefort » est un hymne musical en hommage à la ville de Rochefort, avec une mélodie assez dynamique, c’est aussi le nom de l’EP sorti en 2017. «  Valmasque » est une douce ballade avec des beats, et une batterie qui donne le tempo. Les sonorités évoquent le doux chant des oiseaux, avec une voix en fond sonore. «  Sea Cottage » a un hymne doux, qui évoque la douceur de vivre. On sent la précision des notes.

« Bain de minuit » évoque ces moments unique en vacances, c’est aussi un titre taillé pour le dancefloor. Ces moments uniques, à minuit, dans la mer, au clair de lune, c’est ce qu’évoquent ce morceau et la ligne mélodique qui le compose. On sent que les deux frères aiment travailler le son et arrangés les voix.

« Equipe Cauchemar » est un titre rythmé et évocateur, qui donne le tempo tout en se laissant porter. Le tempo est lancé par la batterie et le piano donne un charme au morceau déja très mélodieux. «  Petites vacances » est un titre qui évoque les vacances, mais aussi le soleil, la plage et la mer. C’est une réelle bouffée d’air frais, et la musique nous emporte, la mélodie taillée, pour être apaisante, sait aussi être dynamique.

Un album exclusivement musical, mais tout autant cinématographique.

Morgane Imbeaud, l’Amazone

La belle Morgane Imbeaud était venue présenter son 1 er projet lors du Mama Festival 2019, et c’est avec son 1 er album qu’elle explose. Elle est l’ancienne chanteuse Cocoon et elle compose tel une poétesse. Dans ses collaborations, on note Julien Doré, Daniel Darc ou encore Jean-Louis Murat.

On entre doucement dans son univers avec «  Au nord », avec une ligne mélodique très douce et chansons français/anglais. Sa voix est envoutante. «  GressHolmen «  est une ballade à la guitare, qui alterne en douceur avec la voix. «  Amazone «  est un titre épurée, poétique, avec une musique très épurée. Sa voix rap en français, tout en poésie. A sa guitare s’ajoute la douceur du violon. «  Let you down » est un morceau entièrement en anglais, poétique, sur une ligne mélodique très douce et des notes envoutantes. C’est aussi le cas pour le morceau «  Black Water » tout en envoutant et poétique, avec une ligne mélodique assez puissante.

«  Si l’amour est un sport » fait référence au sport de chambre, peut-être, c’est une chanson d’amour où les deux tourtereaux ne cessent de se courir après. «  Afterglow » est un single plutôt atypique, tout en anglais. «  Je t’en veux » est un duo et un morceau en français, artiste américain qui chante en français, pour l’occasion. Les deux voix s’unissent à la perfection. La mélodie est unique, les arrangements musicaux nous donnant des frissons.

«  Storm » est un morceau un peu plus rock, un peu plus dynamique, la voix de Morgane chante avec le cœur, la musique a du rythme et donne le tempo sur le texte, tout en anglais. «  Je ne vous oublierais jamais » peut traiter de différents sujets selon les interprétations, on a quand même une ligne mélodique assez douce, un peu comme c’est aussi le cas sur «  Messenger » en duo avec l’actrice Marina Hands. Les deux voix féminines évoquent la douceur. «  Rien ne dure » parle de l’envie d’être ailleurs, et d’aller de l’avant, tout en douceur et en poésie. Un texte féministe, doux, qui nous donne des frissons. Le texte est un gommage à « l’aigle noir » de Barbara

Un 1er album qui est un vrai bijou

Billie Eilish au sommet

On connaît maintenant l’identité de l’artiste qui va chanter sur le prochain James Bond «  No time to Die » et ce n’est autre que Billie Eilish.

Elle devient ainsi la plus jeune artiste de l’industrie musicale à avoir ce privilège. Elle passe quand même après Adèle, et ça, c’est la classe ! elle a aussi été sacrée femme de l’année par le magazine Billborad, artiste de l’année par Forbs, nommée plusieurs catégories aux Grammys Awards ( où elle donnera une performance le 27 janvier )

La raison ? Son tube «  Bad guys » a été diffusé partout cet été, a beaucoup tourné et elle a été une des artistes les plus diffusés. Du côté de la production, c’est sans doute aussi l’occasion d’attirer un nouveau public au cinéma, celui de Billie Eilish. elle a écrit la chanson du prochain James Bond avec son frère Finneas, mais elle a aussi pu compter sur le talent de Hans Zimmer.

A 18 ans, la jeune américaine est sur tous les fronts.

« Marche ou rêve » selon Arcadian

Le groupe de pop Arcadian est sans doute le meilleur exemple de réussite à la française dans le paysage musical. Arcadian est un trio composé de Yoann, Florentin et Jérôme. Ils ont un petit côté frérot Delavega mine de rien, bien qu’ils aient leur style et leur univers.

Leur dernier album «  Marche ou rêve » est un hymne à la pop et à la douceur de vivre. Il y a des mélodies très entêtantes comme «  Bonjour Merci » qui parle aux gens, avec ces arrangements musicaux ensoleillés. A ceux qui ont la vie de bureau, on leur dit clairement de se bouger pour changer de vie. Les chœurs ont aussi une place importante et viennent intensifier la voix.

«  Petit à Petit » est un message fort, la chanson nous invite à croire en nos rêves et à faire les choses petit à petit, sur la ligne mélodique, c’est un piano qui donne le tempo. Mais le trio sait aussi toucher à des mélodies plus douces, plus lancinantes, comme «  On est là », mais sur «  différent, on a comme une invitation au rêve, à regarder les étoiles et à imaginer le bonheur. C’est un morceau qui invite à toujours rêver, à ne jamais laisser tomber ses objectifs et ses rêves. «  Lassitude » est un morceau envoutant au piano, avec une ligne mélodique assez présente et rythmé. Alors que «  cours », avec une ligne mélodique très douce et des voix en fond, est une invitation très douce, à courir vers la vie, à saisir les opportunités et à se laisser danser. «  Essayer » possède une ligne mélodique assez exotique, assez douce, il y a de bons arrangements musicaux, le message est assez fort. Essayer, foncer et croire en ses rêves. «  Les mêmes » possède un hymne très jazz, et très dansant, comme une invitation à vivre ses objectifs. Le message est encore une fois très positive, avec une mélodie très entêtante, taillé pour la radio et pour la scène. La musique est elle, très dansante. «  L’homme que je suis » est un hommage à la vie, à l’amour, aux épreuves. C’est un morceau plein de nostalgie. La partie des violoncelles apporte du charme au morceau.

«  Pas de modèle » est un titre qui parle de la vie de couple, la vie hors des modèles déjà installés. A l’unisson, le trio invite à changer le monde. «  Un jour ou l’autre » est un hommage à la poésie, à la douceur, à s’accepter comme on est et à se donner de l’espoir, et de la vie. Les violoncelles apportent là aussi du charme au morceau.

Un album réussi, avec un charme fou.

« Qu’en restera-t-il ? « by Tim Dup

Tim Dup, nouveau petit prince de la chanson française, vient de sortir son nouvel album album «  Qu’en restera-t-il ? » un disque poétique et envoutant. Tim Dup est cette nouvelle génération de chanteurs à texte qu’on va suivre encore longtemps.

Que ce soit sur des morceaux comme «  Rhum Coca » avec une musicalité très douce et sa voix nous porte tout au long de la mélodie, ou «  l’aventure », des chœurs viennent sublimer la voix sur le refrain, où Tim sublime la chanson française, son univers n’est pas sans rappeler celui de Nach, la mélodie est très douce. «  Après eux » est un titre dynamique qui nous plonge directement dans l’univers de l’artiste. Avec des basses et une voix discrète, en fond sonore.  » Qu’en restera-t-il ? » c’est aussi une question qu’on se pose par rapport à la planète et à notre avenir.

«  Le visage de la nuit » est un morceau unique, une chanson d’amour envoutante, avec de sublimes arrangements musicaux. «  Une autre histoire d’amour » est un poème au nom de la rose avec une chanteuse lyrique en fond. C’est beau et poétique. «  Songes » est une invitation au rêve et à la poésie, avec une ligne mélodique tout aussi douce et une voix très épurée. «  Place d’espoir » est un hommage à la place de la république à Paris, une place où les de nombreuses manifestations se sont déjà déroulés. Le texte est accompagné d’une douce mélodie au piano. Tim Dup s’est aussi offert un feat avec Gaël Faye sur «  Porte du soleil », un morceau poétique qui nous emmène au pays des merveilles, dans le monde des merveilles. On entend la voix de Gaël Faye, douce et poétique.

«  Pertusato «  est un doux morceau au piano, sa voix est dynamique et envoutante, charmante aussi, avec un phrasé très juste. Avec une voix lyrique, italienne sur un violon, elle nous donne des frissons. «  Refuge » fait la part belle à la nostalgie et à l’enfance, comme un coup de cœur et un coup de poing. Il y a une voix très forte sur une mélodie très dynamique. Sur ce même morceau, il y a de la trompette, ça donne du charme au morceau. «  Je te laisse » est un coup de cœur, coup de poing, poétique et doux. L’univers de Tim Dup nous rappelle celui de Vincent Delerme.

«  Qu’en restera-t-il » est clairement le morceau le plus dynamique de disque, avec une orchestration bien pensé et dansante. Un titre dynamique avec une voix envoutante, comme c’est le cas sur «  Vendredi soir » c’est la description d’une soirée, une soirée dans un bar dans un club. La description est accompagnée d’un piano, tout en douceur. Un morceau pour prolonger l’ivresse et la jeunesse.

Un disque qui sublime la chanson française, tout en douceur et en poésie.

Le roi du silence, c’est Antoine Elie

Antoine Elie, c’est le nouveau petit prince de la chanson française et on le voit dans son premier album. Entre Gainsbourg et Jacques Brel, le jeune artiste se démarque, et on comprend bien pourquoi. Chanteur à texte, Antoine Elie a tout pour devenir un grand.

Que ce soit avec le 1 er titre « Clopes, Sky-cola », le morceau «  Je réponds pas » nous rappelle Gainsbourg, avec une voix beaucoup plus jeune. «  Sous la mer » possède une ligne mélodique rapide, très dense, et Antoine n’hésite pas à porter sa voix, comme sur un rap. «  Le bad » est une douce poésie, avec une mélodie très douce, on sent la voix chaude d’Antoine. «  Paradis » est un morceau qui fait parti de la réédition du disque, et c’est une mélodie taillée pour les soirées.

Sur «  Aie » c’est comme un doux morceau qui nous donne des frissons. On se laisser danser sur le morceau « Nuit Tranquille » avec une écriture cinématographique, l’amour s’en va et l’espoir s’installe. Un peu comme sur «  La boîte », avec une mélodie très dynamique, une voix en apesanteur, qui nous dépeint la vie pendant une nuit. «  Où aller » est un morceau rêveur, l’artiste prononce le meilleur, et le pire. Il semble perdu dans un monde, à la limite de la vie réel. Avec le succès de son album, Antoine Elie mériterait une victoire de la musique. Quelques titres sont aussi de gros coup de cœur comme «  Paradis », poésie rythmée et dansante et «  Fou de reines » avec un piano au fond et un violoncelle est un bijou de douceur. « Lonesome Pelo » parle d’amour et de folie, tout en douceur. Avec une voix qui nous donne des frissons. «  Laura » est une chanson d’amour, en hommage à cette femme qui fait chavirer le cœur de l’artiste. Entre rap et poésie.

« La rose et l’armure » n’ont rien d’un tube, pourtant, c’est ce single qui nous donne envie de découvrir l’artiste. «  L’amas d’Chair » est le titre qui dévoile tout le talent de l’artiste. Antoine Elie a un phrasé juste, unique, comme un Grand Corps Malade. «  Psylo » est un texte qui nous invite à réfléchir et à la réflexion. «  Nous liés » est une douce ballade romantique, avec un texte puissant et poétique.  «  Roi du silence » donne son nom à l’album, tout en douceur, c’est une douce ballade au piano, qui nus laisse entrevoir tout le talent d’Antoine Elie.

Un album magnifique qui dévoile un jeune talent à suivre de très près.

 

« Rare » by Selena Gomez

Le nouvel album de Selena Gomez «  Rare » signe son retour. Et pour son retour, elle et sa maison de disque ont vus les choses en grand : une écoute privé de «  Rare » était organisé à Universal pendant qu’elle effectuait de la promo à Los Angeles. Pour elle, c’est clairement son meilleur album et les fans sont aussi de cet avis. Selena n’a que 27 ans et c’est l’une des personnalités les plus influentes au monde, et les plus suivies sur Instagram.

On peut déjà le voir sur «  Rare », un titre pop et plutôt dansant. «  Dance Again » est un titre très épurée, avec des sonorités aussi très R’N’B. «  Look at her now » sonne très R’N’B, très rythmé aussi et taillé pour la dance. «  Lose You to love me » est une chanson coproduite par Finneas, le frère de Billie Eillish. Un titre qui parle aussi de sa rupture avec Justin Bieber, du moins, c’est ce que beaucoup pensent«  Ring » est un titre beaucoup plus doux et exotique, où la voix de Selena s’exprime. Musicalement, il est aussi très orienté pop.

« Vulnérable » traite de la vulnérabilité en amour et de la naïveté qu’on a face à un garçon. Selena pourrait directement s’adresser à Justin Bieber. «  People You Know » est un titre qui évoque la douceur et le rêve, la personnalité de l’artiste s’exprime en douceur. On entend des chœurs aussi qui viennent intensifier la voix. «  Let me Get Me » est taillé pour être un tube électro et pour nous fait danser sur la piste de danse. «  Crowded Room » est un titre poétique, et possède une ligne mélodique très lente. Un titre en feat avec un rappeur 6Black.

« Kinda Crazy » est un morceau pop assez dansant, un peu à la Britney Spears aussi. Sa voix sonne comme un appel à la danse, le morceau est donc taillé pour le dancefloor. «  Cut you Off » est un morceau à la guitare, très doux, très acoustique. Et la voix de Selena nous donne des frissons. «  A Sweeter Place » est un duo entre la chanteuse et Kid Cuti. Avec une voix très épurée, dansante et unique. La musique a une mélodie à la fois douce et épurée.

Clairement, le meilleur album de Selena Gomez.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑