Recherche

Order 89 dans  » L’été des corbeaux »

En ces temps difficiles pour la musique, découvrir de nouveaux groupes est une chose plutôt rare mais ça arrive. Du coup, on vous parle de Order 89, un groupe de rock français, qui vient de sortir son deuxième album, composé de 4 musiciens, Flavien, Eliott, Jordi, et Luce. Leur influence se situe quelque part Noir Désir et Indochine. Les guitares sont brutales, et la production est plutôt de qualité. Qatuor désinvolte, les musiciens se la jouent aussi un peu à la Pete Doherty.

On a eu la chance d’écouter leur premier album  » l’été des corbeaux » et c’est le morceau  » Gangster » qui démarre l’album où on sent l’influence rock tandis que « Histoires parallèlles » nous narrent les histoires souterraines, le chanteur a un peu la même voix que Nicolas Sirkis sur ce morceau, c’est un peu perturbant. Mais on sent vraiment cette puissance rock’n’roll mêlé avec un texte en français. La mélodie a aussi une place très importante.  » La nuit » rejoint un peu le morceau précédent, on est toujours dans cette atmosphère très sombre, toujours avec ces sonorités très rock’n’roll.  » La chasse aux Sorcières » nous propose une mélodie avec des synthétiseurs, et une voix assez puissante, la mélodie nous fait danser et nous propulse dans un univers sombre mais attirant. « Les nuits sauvages » nous embarquent dans un univers très underground, un peu comme si on allait dans un sous-sol assister à un concert un peu interdit. Les Nuits sauvages sont les nuits interdites qu’on a envie de vivre.  » Pays sacrifiés » est une référence direct à la situation actuelle de la culture en France. Texte engagé et un beat assez entraînant. Le chant, lui, est un peu comme un appel collectif à se réveiller. ça ous rappelle un peu  » collège boy » de Indochine. Bien produit, et très entraînant, le disque est un pure album de rock’n’roll, comme on en fait plus trop. C’est peut-être ce qui lui donne ce côté unique.

 » Rondes » a des riffs de guitare assez rapide. Les voix nous rappellent la puissance de l’interdit, les nuits qui sont rondes et qui sont toutes pareil. Tommy 1000 Visages » propose une mélodie très introspectif et puissante , le texte fait référence aux enfers, à Cerber, le chien des enfers et au diable qui y rode. On valide ce titre, où on a un coup de coeur pour la patte musical du groupe.  » Vertige » nous propulse dans un tourbillon de folie au ton de cette rythmique puissante et des riffs de guitare entraînant.  » Vieux frère » est un morceau entre disco et rock, on sent l’influence des années 80. Les voix sont aussi très communicatives et le morceau nous donne des frissons. Sur certains passages, la musique nous rappelle certains morceaux d’Indochine, mais c’est cool, car ça lui donne un petit côté vintage.

Un album de rock très entraînant, qui vaut le détour. On vous le recommande vivement.

Article mis en avant

Bingo Club souffle sur la pop

Bingo Club est à découvrir avec un 1 er EP intitulé « Séparated » , emprunt de nostalgie et avec une ambiance particulière. Musicalement, on est sur une touche musical initiant au voyage entre les U.S.A et le Sahara.

D’abord, on est charmé par le dynamique morceau  » Dance Me » , très épurée, avec la voix de l’artiste en fond.  » Séparated » est porté par une voix féminine qui répond à la voix masculine, sur une envolée très mélodique.  » Shallow » est une chanson dont la mélodie est comme une ombre qui plane au dessus de nous. Il y a un côté très lyrique et très épuré.

 » Now It’s Never » est une ballade au piano, en douceur. avec une voix très douce. Une voix aussi douce qu’on peut entendre sur  » Call Center », comme un écho à la chanson précédente, avec une voix féminine, comme un écho à la douceur et à la féminité.

Un disque unique, tout doux, à écouter cette saison.

Article mis en avant

Le projet jazz de  » Mekatik Kantatik »

Le projet pop-world, jazz de Mekatik Kantatik, par le pianiste Nicolas Cante. Au chant, on retrouve la colombienne Violeta Ocampo. Un projet entre Marseille et la Colombie, donc, à découvrir sans hésitation.

Dés le premier morceau  » EN La Selva Numerica » avec une voix chantante en fond, qui nous fait danser.  » Lluvia Con Nieve » est un morceau aux allures espanisante, qui nous fait voyager au soleil. On sent des mélodies qui nous rappellent l’espagne  » Tu Madre dans » avec une voix très envoutante, et qui nous fait danser. Un morceau dansant, qui possède une ambiance très caliente. La voix nous entraîne dans un tourbillon de folie.

 » La Gata de Colombia » nous propose un morceau plus introspectif et intime, avec un texte assez drôle, mais réaliste au sujet des likes et des followes sur les réseaux sociaux.  » Alfonsina del mar » est un morceau tout doux, qui nous plonge dans une atmosphère unique.  » Un salpicon de Amor » est un morceau dansant, une chanson d’amour en espagnol, où on ressent l’énergie communicative. D’ailleurs, les choeurs prennent le relais sur le refrain.  » La reina de La Arepa » est un titre dansant, qui a des sonorités très brésiliennes cette fois et des voix communicatives aussi, un peu comme c’est aussi le cas avec  » Palenque », avec une mélodie dansante emprunté à certains DJ. C’est un morceau qui met de bonne humeur. Deux voix se répondent et ajoutent de la dynamique au morceau. Ce projet aussi intriguant que fascinant est un concentré de bonne humeur.

« El Piano Shipibo » est une mélodie douce et envoutante, avec une voix qui nous fait voyager tout doucement, un peu comme c’est aussi le cas avec  » Una Rumba Calena » cette fois avec une ambiance à la colombienne, qui nous fait danser. Mais il y a des voix féminines qui donnent beaucoup plus dynamique au morceau, des mélodies qui nous rappellent l’été et les vacances.  » Obsession » avec la voix de Pedro Flores est un morceau taillé pour le dancefloor, avec une touche très disco.

 » Tous sauf l’Amour » est un morceau en français et cest une belle façon de finir le disque après avoir voyager entre la Colombie et les mélodies espagnol

Un super album qu’on recommande vivement d’écouter.

Thomas Valverde au café de la danse

On est en joie de redécouvrir Thomas Valverde, le pianiste futuriste au café de la danse le jeudi 14 octobre

On l’avait découvert cet été à Biarritz lors du festival de piano dont il est le directeur artistique. C’est une joie de pouvoir le redécouvrir sur scène avec son projet  » Vortex ». Un album futuriste où il teste plusieurs expérimentations autour du piano.

pour acheter vos billets, c’est ici : https://bit.ly/3ilWnU6

Pour redécouvrir la session de Thomas Valverde à Biarritz :

Le  » Voodoo Cello » d’Imany

Imany nous propose une nouvelle vision de sa musique avec  » Voodoo Cello », un album où les violons jouent comme des guitares et sa douce voix est au centre de tout. L’artiste revisite des titres de la culture musicale qui nous ont tous façonnés d’une manière ou d’une autre.

 » Believer » est une reprise du célèbre morceau de Imagine Dragons, mais en version violon. Sa voix reprend à merveille les mots de la chanson originale et ça nous donne des frissons. Elle parvient à transformer la chanson et à en faire un titre classique.  » If you go away » est une chanson qui a connu plusieurs versions, mais celle d’Imany vaut le détour. Sa voix nous caresse et elle nous entraîne dans une danse unique et envoutante. On se laisse facilement suspendre par la voix qui s’accorde à merveille avec les violons.

La reprise de » Wonderfull Life », une chanson de Black, nous donne des frissons à chaque note, c’est un morceau tout doux qui nous envoute, et se laisse peu à peu charmer par la voix.  » I’m still standing » est une chanson d’Elton John revisité par une voix féminine. La chanson prend tout de suite un tournant plus doux, beaucoup moins dynamique, mais c’est ça qui fait tout son charme, y compris sur dans les couplets/refrains. Le violon se joue ici comme une guitare et on retrouve cet instrument avec plaisir.

 » Les voleurs d’eau » est une reprise d’une chanson de Henri Salvador qu’on redécouvre avec plaisir. Le texte en français sonne aussi doux que sexy. Il y a autant de douceur que de beauté dans ce morceau, et ça nous permet de redécouvrir ce classique.  » All the things she said », le classique de T;A.T.U, est ici revisité pour en faire une version unique. La voix s’accorde avec les violons et la chanson devient plus lente, moins dynamique, mais tout aussi belle.

 » Like a Prayer » est une version revisité de la chanson de Madonna, cette fois, beaucoup moins dynamique que l’originale, plus douce et lente. Mais tout aussi magnifique. Même le refrain nous donne autant de frissons que l’originale.  » Total Eclipse of the heart » est un classique de Bonnie Tyler qu’on prend plaisir à redécouvrir, et ce morceau est beaucoup plus doux, presque romantique.  » Take me to the church » est une version de la chanson d’Hozier en féminin, mais avec une ambiance bien plus intime grâce au violon. Le morceau nous invite tout autant à danser.

 » Wild World » est une chanson de Cat Stevens à la base, Imany l’a revisite à sa manière et ça donne une nouvelle fraîcheur au morceau, qui nous donne des frissons. Une chanson qu’on prend plaisir à redécouvrir et écouter à nouveau. Le morceau qui termine l’album est une version remixé et dynamique de  » Wonderfull Life » et cette version nous donne des frissons.

La version qui détonne dans ce disque, c’est quand même le morceau  » Believer » composé par Imagine Dragons. C’est un super album des reprises les plus classiques qui valent le détour.

 » Peter Pan » by Antoine Delie

Antoine Delie est un jeune artiste belge, ayant déja participé à The Voice, qui nous plonge dans le monde merveilleux de l’enfance avec son album  » Peter Pan ». D’ailleurs, c’est le 1 er morceau qui ouvre l’album et qui nous fait doucement entrer dans son univers. Un chanson dynamique, qui nous laisse rêver et imaginer le meilleur.

 » J’veux t’oublier » est une chanson mélancolique, une chanson douce. La mélodie nous rappelle un peu la « mélancolie heureuse » de Tim Dup. Dynamique et Up-tempo, la chanson nous donne quand même une belle énergie.

« Androgyne » est un morceau sur la différence, et sur les gens efféminés, qui aiment avoir le style entre filles et garçons. Une chanson qui ne manque pas de référence comme à Roméo et Juliette.  » Dis-moi » est un joli morceau de pop française avec un texte aussi doux que poétique. La voix d’Antoine est douce, et il nous fait du bien.

« Super-Jaloux  » est un titre dynamique, ce morceau fait suite  » dis-moi » qui était un peu comme une chanson d’amour. Un titre en featuring avec Marc Lavoine qui donne le ton, et qui permet sans doute au jeune artiste belge de se faire une place dans le paysage musical français.  » Pour eux que tu te lève  » est un morceau, moins dynamique, mais tout aussi réaliste. moitié français, moitié anglais, on se laisse doucement bercer.  » Si je le dis » est une chanson qui nous berce, une douce ballade au piano. Un doux morceau en featuring avec Chimène Badi.

 » Le Choix » est un joli morceau qui nous invite à danser, et à aimer la vie. Un texte dynamique, où les mots se répondent, tandis que  » La nuit » est un morceau qui nous invite à danser et à nous laisser porter.  » Au bout de soi » est un morceau doux au piano, en featuring avec Alice on the roof, l’artiste belge iconique. Les deux voix nous bercent et nous donnent des frissons.

« Sur ma peau » est une chanson d’amour, mais du point de vue de l’amoureux, le refrain nous fait danser, dynamique, c’est un morceau taillé pour la piste de danse. Ce style de chanson enfantine et innocente du point de vue de garçon, ça nous fait du bien.  » Des enfants qui jouent » est un doux morceau au piano, l’artiste nous raconte un peu son histoire, en musique.

« UFO » est un joli morceau qui nous invite à rêver, et à nous laisser bercer. Antoine nous raconte sa vision dans ce morceau et nous laisse rêver.

On ne peut que vous recommander de l’écouter, si vous êtes un doux rêveur.

« Arrêtez » by Squeezie

Le youtubeur Squeezie est de retour avec un nouveau single  » Arrêtez » , avec un clip fait  » homemade » où il retrace ses vacances. Un morceau de rap om il se laisse totalement porter.

Squeezie se place comme le boss de youtube et se lance peu à peu dans la musique.

Après un premier album en 2020  » Oxyz » et le single,  » ça fait pas mal » , Le vidéaste est aussi l’un des bosses de youtube, soit le plus suivie de la plateforme. Ces deux singles annoncent un EP sortie à l’automne.

Margaux Simone dans son  » âge d’or moderne »

La chanteuse Margaux Simone, originaire de Marseilles, nous offre un EP aussi poétique que dansant, avec des influences proches de Hollysiz

D’abord avec le morceau  » l’âge d’or moderne » qui est un morceau tout en poésie, et très épuré. Dynamique, sa voix nous propose plus d’une sensation.  » Adieu la Riviera » est un morceau dansant et lent, avec une voix envoutante. On se laisse doucement porter, sur la plage, les pieds dans l’eau.

« Belladona » est un titre qui enflamme le dancefloor et nous donne l’énergie d’aller de l’avant. Un titre qui nous donne envie de danser et de nous laisser porter par la voix. Un titre dynamique et dansant.

 » BB m’a mis KO » est un morceau tout doux, très lent aussi. C’est aussi un titre qui nous fait danser, pour nous faire tout oublier, et nous laisser bercer.

 » Sycomores » démarre par une intro à la guitare; la voix de Margaux est lente, envoutante, et elle nous caresse tout en douceur.  » Striptease- Monte Carlo » est un morceau doux et envoutant, qui invite au rêve et à l’imagination. Un titre à la mélodie composé au piano et tout doux, qui pourrait être une référence à l’émission  » Striptease » on sait que Margaux Simone aime beaucoup les références comme celle-ci.

U EP assez chouette, qu’on ne se laissera pas d’écouter.

« Star Academy » chez Madame Arthur

Qui a dit qu’il ne faisait pas bon de faire un petit retour dans les années 2000 ?? Pour l’ouverture de sa nouvelle saison, le cabaret de Travesti  » Madame Arthur » a proposé une soirée spécial  » Star Academy » .

Une soirée pour un public inter-générationnel donc, qui a connu les premiers premiers de la star ac’ au tout début des années 2000. Une soirée riche en nostalgie et en émotions puisqu’ils ont tout re créés de A à Z afin de nous plonger dans une ambiance de prime, comme si on revivait l’émission. Pour fare le show, il ne faut pas avoir peur de se mettre à nu, au sens propre comme au figuré.

Cela va des primes au confessionnal des élèves avec le téléphone. De la voix de l’émission à leur cours, on assiste même à quelques prestations unique en français, comme lorsqu’ils traduisent le tube  » Gimme ! Gimme ! Gimme!  » en français. on retrouve des tubes comme  » au soleil » de Jennifer mais aussi un titre de Gregory Lemarchal, remarquablement bien interpréter. On retrouve aussi un classique  » La femme chocolat » d’Olivia Ruiz et ça fait du bien de revoir du spectacle vivant en live.

On a vécu un doux retour dans les années 2000, comme si on assistait à un vrai prime de la Star Ac’

Le  » Diaporama » de Stéphanie Acquette

L’artiste Stéphanie Acquette vient de sortir son 1 er album et pour une surprise, c’est une jolie surprise. Un 1 er album avec pleins de surprises, tout en français. On peut donc dire que c’est une artiste qui soutient la chanson française.

On le sent dés le premier morceau  » Je m’en vais » qui est un hymne joyeux, alors que « d’un rien » est une chanson en douceur, avec une mélodie très lente, qui nous berce doucement. On sent une connotation un peu irlandaise sur le morceau  » Une party » et il y a une petite référence aussi à la Bossa Nova.  » Lasse » est taillé comme un morceau poétique, un morceau qui pourrait passer dans un film, avec une ligne mélodique très lente, et une voix envoutante. Il y a cette touche musicale qui nous fait penser à la Bossa Nova.

 » Chacun pour soi » est une ballade enfantine, avec une mélancolie qui nous donne des frissons, et qui pourrait presque s’apparenter à une comptine, avec des percussions dynamiques. La voix nous donne des frissons et on se laisse porter.  » La source » est un doux moment de folie et de douceur, qui nous donne des frissons. Elle a une voix qui marque, et qui berce. D’ailleurs, c’est aussi le morceau qui termine l’album, comme la fin d’un chapitre.  » Jour levant » est un morceau qui nous pousse à aller de l’avant, et qui nous donne de l’espoir , un morceau qui nous fait voyager au pays du sommeil levant.  » Cent amis » nous raconte l’histoire de ses amis dont les destins se croisent, tout en douceur, en finesse et en poésie.  » Mona » est un morceau unique et doux, un titre qui pourrait être en hommage à Mona Lisa.  » Dans l’inscouciance » est un morceau doux, un vrai morceau de chansons françaises, taillé comme une berceuse.

Un album poétique et nostalgique qui fait du bien.

Le  » Genre Humain » de Delta

On a écouté le nouvel album de Delta  » Genre Humain » et c’est un sublime album de pop, qui nous donne des frissons, avec une belle énergie à partager.Et ce groupe propose vraiment un album novateur, qui casse les codes de la musique populaire.

On commence par le morceau  » L’Anomalie » avec une voix qui célèbre la différence et nous donne des frissons dés les premières notes.  » Comme tu donnes » est un morceau énergique, qui nous fait danser et transmet une belle énergie positive.  » Nirvana » est un tube belge, hymne à la vie, qui nous fait danser, un morceau qui nous invite à rêver et à se laisser porter.  » Tous beaux » est un morceau pour les gens, les gens dans l’ombre qui refont le monde. « Comète ou Karma » nous propose une vision poétique de la vie, c’est un morceau sur le fait qu’il faut provoquer les choses dans la vie. La ligne mélodique nous fait danser.

« En fait  » est un titre pop, qui nous fait un peu penser à Pony Pony Run Run, mais les voix nous donnent des frissons. C’est un morceau sur l’espoir et la magie de la vie. Un titre taillé pour la piste de danse.  » Retour à l’anormal » nous fait relativiser sur la vie et la ligne mélodique est aussi puissante que douce.  » Aimez-moi » est une chanson d’amour, mais l’amour ça passe aussi par le fait d’aimer la vie. C’est aussi un morceau sur le fait que ce qui nous booste dans la vie, c’est l’amour.

« Le jour d’après » nous fait danser et on se laisse facilement surprendre. Les choeurs viennent compléter la voix sur le refrain et la voix principal reprend sur le couplet.  » Sans jamais trouver » est une ballade, envoutante. Une ballade en français, qui nous rappelle comment danser un slow.  » Taille humaine » est vraiment le morceau aussi bon à l’écoute qu’en live, et c’est clairement le titre qui nous donne envie de nous lever et de chanter.

 » Grève des sentiments » est un morceau doux, unique, qui devient pop sur le refrain avant de revenir vers quelque chose de doux.

Un album qui vaut le détour et donne envie de danser.

Retrouvez l’interview ici : https://www.youtube.com/watch?v=335A17rOmUk&t=5s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑